Inondations : des groupes de travail se mettent en place

Lundi, dans la salle intercommunale de Campagne-lès-Hesdin, une première réunion a eu lieu autour de la problématique des inondations et du ruissellement des eaux. Cette rencontre préfigure d’autres rendez-vous par groupements de communes. 

Ce lundi, à l’initiative de la communauté de communes des 7 Vallées soutenue par la sous-préfecture, l’ensemble des acteurs du domaine de l’eau sont allés à la rencontre des élus. L’objectif est de dégager dès à présent les principales problématiques et d’identifier des solutions concrètes pouvant être rapidement mises en place.

Si le caractère exceptionnel des dernières inondations a souvent été souligné (le territoire n’avait pas connu d’inondations de cette ampleur depuis au moins 20 ans), il convient de renforcer la protection de certaines zones. A l’échelle des 7 Vallées, une vingtaine de communes ont été impactées – à différents degrés – par les dernières inondations.

Au cours de cette réunion, la présence de la DDTM, de l’Agence de l’eau, du Symcéa ou encore de la Chambre d’agriculture a permis de clarifier certains points. De nombreuses interrogations portaient sur l’entretien des fossés, sur le rôle du monde agricole et sur la marge de manœuvre des élus pour mieux protéger les habitations et les infrastructures face aux contraintes règlementaires et environnementales.

Dès la semaine prochaine sont programmées des réunions par petits groupes. L’idée est d’associer les maires de quatre ou cinq communes limitrophes afin de faire le point sur les équipements existants et de définir rapidement un programme de travaux.

Une enveloppe supplémentaire – dont le montant sera défini dans les prochains jours – destinée à la lutte contre les inondations, le ruissellement et l’érosion des sols sera proposée lors du vote du budget en mars.  

X